À LA SOURCE DE NÉGOPIF, IL Y A LE PIF

En 2013, nous avons créé l’édition Pif. Elle se présente sous la forme d'une pochette plastique dans laquelle nous avons glissé différents imprimés conçus par nos soins, ainsi qu'un livre de la collection des "Que sais-je?" (PUF). La particularité de cette édition est que son prix varie, de quelques dizaines d'euros à plusieurs centaines d'euros, et ce uniquement en fonction du titre du "Que sais-je?" qui est à l'intérieur de la pochette.

Le fondement de ce projet initial était d’interroger les systèmes de valeur en attribuant un prix argumenté au plus grand nombre de choses possible, choisies parmi les titres d’une célèbre collection encyclopédique.

NÉGOPIF : UNE NÉGOCIATION POUR FIXER LE PRIX DU PIF CONTENANT « LA CRITIQUE D'ART »

En 2014, la Bibliothèque Kandinsky du Centre Pompidou a choisi de faire entrer dans ses collections un exemplaire un peu particulier de notre édition Pif : la pochette contenant le "Que sais-je" consacré à « La Critique d’Art », dont nous avions simplement indiqué que le prix était à débattre... Et nous nous sommes donc lancées dans une négociation de deux ans avec la Bibliothèque Kandinsky afin de fixer ensemble le prix de cet exemplaire. Celle-ci a pris la forme d’un long échange épistolaire, qui a été publié au fur et à mesure sur une plateforme web publique, et qui a aboutit à une performance, en décembre 2016 à la Bibliothèque Kandinsky.

AUJOURD'HUI, NÉGOPIF DEVIENT À SON TOUR UNE ÉDITION...

L'édition Négopif que publie aujourd'hui Michèle Didier documente cette négociation, depuis sa mise en place jusqu’à son aboutissement. Elle se présente sous la forme d’une pochette comprenant trois imprimés :

− Le tome « Genèse » documente les prémisses de la négociation ;
− Le tome « Négociation » contient les échanges épistolaires en tant que tels ;
− et le tome « Transaction » matérialise l’aboutissement de la négociation, sous la forme du texte de la performance finale.

... DONT LE PRIX VARIE

Le tome « Négociation » se présente comme l’agenda des négociations. Nous y avons bien sûr glissé les lettres ; et nous y avons également inscrit, semaine après semaine(1), nos rendez-vous, les personnes importantes que nous avons rencontrées et les diverses tâches que nous avons dû effectuer pour que la négociation débouche sur un accord. Cet agenda comprend donc également des informations majeures qui touchent le monde de l’art et bien d’autres mondes encore.

En acquérant Négopif, ce n’est donc pas seulement de la négociation dont vous devenez l’heureux propriétaire, mais également de contacts (noms, adresses, mails, numéros de téléphone) qui peuvent potentiellement changer le cours de votre vie(2). Comme le 06 d’un étonnant encadreur travaillant en Ile de France, ou l’adresse mail d’une personnalité incontournable de l’art contemporain en Province.

Mais vous savez de nos jours, un réseau ça se monnaye...

(1)      115 au total. On a rempli les agendas à la main et c’était long.
(2)      Toutes les informations véhiculées sur les cartes sont fausses.

INFORMATIONS CONCRÈTES

vernissage
Jeudi 31 mai 2018 de 18h à 21h

performances
Jeudi 31 mai 2018 à 19h, 19h45 et 20h30
Samedi 23 juin à 15h30, 16h30 et 17h30
Samedi 7 juillet 2018 à 18h et 18h30

exposition
1er juin - 28 juillet 2018

mfc-michèle didier
66, rue Nôtre-Dame de Nazareth, F-75003 Paris
ouvert du mardi au samedi, de 12h à 19h
T : +33 (0)1 71 27 34 41 – M : +33 (0)6 09 94 13 46
info@micheledidier.com – www.micheledidier.com
M° : République, Strasbourg Saint-Denis, Arts et Métiers

>>Télécharger le dossier de presse de l’exposition.<<

Voilà, vous savez tout. Ou presque.